Médiation par l'animal

J’accompagne les enfants, jeunes, adultes et personnes âgées à travers des activités associant l’animal afin de développer, maintenir ou d’améliorer leurs fonctions cognitives, motrices ou affectives dans un état de bien-être et de joie.
Les séances de médiation par l’animal sont soit régulières dans un cadre social, éducatif ou thérapeutique en individuel ou en groupe, soit ponctuelles dans un cadre d’animation à visée récréative en groupe.

J’interviens chez les particuliers, dans les crèches, RAM, écoles, accueil de loisirs, centres socioculturels, établissements d’aide social à l’enfance, centres éducatifs, réinsertion sociale, EHPAD, accueil de jour…

Contactez-moi si vous êtes intéressé(e) par des séances

QU'EST-CE LA MÉDIATION PAR L'ANIMAL ?

Dans le cadre de la médiation par l’animal, l’animal est médiateur et aide l’intervenant à entrer en relation avec la personne à accompagner. Tout comme la peinture peut servir de média en art-thérapie, ici c’est l’animal qui fait le lien grâce aux réactions positives et à l’attrait qu’il suscite auprès des participants.

Autour de la médiation animale gravite plusieurs autres termes : l’équithérapie, la Thérapie Avec le Cheval, les Activités Associant l’Animal, la Zoothérapie, la Thérapie Assistée par l’Animal, les Activités Assistés par l’Animal, l’Equicie… Pour définir mon activité, j’utilise plutôt le terme de médiation par l’animal ou d’Activités Associant l’Animal, où l’intervenant est formé et les animaux sociabilisés.

Je me réfère à la définition de la fondation Adrienne et Pierre Sommer et à celle de l’association Résilienfance ci-dessous.

La fondation Adrienne et Pierre Sommer, soutient et agit pour la médiation par l’animal depuis 1971, elle définit la médiation par l’animal comme ceci :
« C’est une méthode d’intervention basée sur les liens bienfaisants entre les animaux et les humains, à des fins préventives, éducatives ou thérapeutiques. La qualité de l’apport de l’animal dans un programme de prise en charge repose sur la pertinence des objectifs et des moyens permettant d’organiser, de mettre en œuvre et d’évaluer l’action entreprise. »

Selon Résilienfance, une association destinée à aider les enfants par la médiation animale :
 » La médiation animale est une relation d’aide à visée préventive ou thérapeutique dans laquelle un professionnel qualifié, également concerné par les humains et les animaux, introduit un animal d’accordage* auprès d’un bénéficiaire. Cette relation, au moins triangulaire, vise la compréhension et la recherche des interactions accordées* dans un cadre défini au sein d’un projet. La médiation animale est donc un domaine en soi, celui des interactions Homme-Animal, au bénéfice des deux (chacun apporte ses ressources à l’autre). 
– Résilienfance et al. 18 octobre 2014. Pour en savoir plus : « Médiation Animale : une nouvelle définition par Résilienfance et al. »
* Accordage/interactions accordées : ajustement des comportements, des émotions, des affects et des rythmes d’actions. (Attunement D. Stern 1982 – 1985)
Définition protégée par le droit national et international de la propriété intellectuelle. Dépôt INPI. »

Selon moi, la médiation par l’animal permet d’accompagner des personnes à travers des activités associant l’animal afin de développer, maintenir ou d’améliorer leurs fonctions cognitives, motrices ou affectives, dans un état de bien-être et de joie.

En fonction des objectifs, les séances sont régulières sous forme de programme social, éducatif ou thérapeutique ou ponctuelle sous forme d’animation à visée récréative. Les interactions positives et le bien-être des humains et des animaux sont essentiels dans cette pratique, ainsi que l’implication de l’entourage professionnel et personnel du ou des participants.

Par rapport à la zoothérapie, l’intervenant en médiation par l’animal n’est pas « thérapeute ». Il entretien une collaboration étroite avec les professionnels et particuliers proches du/des bénéficiaires afin de proposer des séances qui correspondent au besoin et aux objectifs visés.

Les activités en médiation par l’animal sont basées sur le jeu, qui a une fonction sociale et thérapeutique. En effet, le jeu aide à développer des compétences motrices et sociales, augmente l’engagement dans l’apprentissage, l’imagination, la créativité, l’expression, autorise l’erreur et n’impose aucune obligation (voir les travaux de Jean Piaget à ce sujet).

La médiation par l’animal s’appuie également sur les canaux sensoriels des participants lors des activités, afin de les stimuler et de rentrer en contact plus facilement : visuel, auditif, kinesthésique, olfactif et gustatif.

L'ANIMAL COMME MÉDIA

Il y a beaucoup de bienfaits et de raisons de passer par l’animal pour accompagner des personnes.

tuteur d'attachement

L’animal instaure un lien sécuritaire naturellement.

non jugeant

L’animal est un être vivant sensible non jugeant et à l’écoute, on se sent avec les animaux sur un même pied d’égalité.

stimule

Il permet de stimuler la motricité, le langage, les sens, favorise les liens sociaux et responsabilise. 

aide

Il peut être une aide managériale en entreprise, un appui pour la guidance parentale ou encore permet de devenir soignant pour les êtres soignés.

apaise

Également, les animaux apaisent et certaines études démontrent que le contact avec les animaux permet de faire diminuer l’intensité de la douleur, de faire baisser la tension artérielle et le rythme cardiaque, augmente l’ocytocine (plaisir) et diminue le cortisol (stress).

Les animaux médiateurs doivent vivre dans un environnement adapté à leur bien-être et répondre à leurs besoins physiologiques. Ils doivent également être éduqués et sociabilisés pour intervenir en séance de médiation par l’animal. Ils doivent être en bonne santé, suivi par un vétérinaire et l’intervenant doit avoir une assurance adaptée à la pratique.

LES SÉANCES DE MÉDIATION PAR L'ANIMAL

Programme d’Education à la Connaissance du Chien et au Risque d’Accident par Morsure

 Je propose des séances de médiation par l’animal aux enfants, jeunes, adultes et personnes âgées pour les particuliers, crèches, RAM, écoles, accueil de loisirs, centres socioculturels, établissements d’aide social à l’enfance, centres éducatifs, réinsertion sociale, EHPAD, accueil de jour…

Les séances peuvent être régulières sous forme de programme social, éducatif ou thérapeutique en individuel ou en groupe, ou ponctuelles dans un cadre d’animation à visée récréative en groupe.

LES SEANCES PROGRAMME

Les séances programme thérapeutique, social ou éducatif sont inscrites dans la durée avec une fréquence déterminée (toutes les semaines ou tous les 15 jours sur 3, 6 ou 12 mois) et des objectifs individuels pour chaque participant. Cela peut être des séances individuelles ou en groupe jusqu’à 3 à 6 personnes maximum. Il est recommandé de s’engager dans un programme de 6 séances minimum, espacées au maximum de 15 jours, afin d’observer des évolutions chez les participants. Les participants, les référents, les animaux et le lieu doivent être le plus souvent identiques pendant toute la durée du programme afin d’établir un cadre sécuritaire, de confiance et donner les mêmes repères aux participants. Des comptes-rendus après chaque séance et bilans seront proposés pour évaluer les évolutions par rapport aux objectifs posés à la base (qui peuvent évoluer).

• Programme individuel = 60€ / séance
• Programme individuel avec convention > 6 séances = 55€ / séance
• Programme groupe (jusqu’à 6 personnes) = 90€ / séance
• Programme groupe (jusqu’à 6 personnes) avec convention > 6 séances = 85€ / séance

Les séances des programmes comprennent : 15 min de préparation + 45 min de séance + 15 à 30 min de compte-rendu et rangement.

Possibilité de faire une séance découverte sur demande avant de s’engager dans un programme.

LES SEANCES D’ANIMATION

Les séances d’animation sont ponctuelles avec un objectif collectif, généralement de bien-être et de plaisir (récréatif). Cela peut être pour un groupe de 8 à 12 personnes.

• Séance d’animation (jusqu’à 12 personnes) = 120€.

Les séances d’animation comprennent : 15 min de préparation + 1h de séance + 15 min de rangement.

Pour l’instant j’interviens à domicile et en structure autour de 50 km de Coise avec ma chienne Laska, puis par la suite je proposerai d’accueillir les publics sur site à Coise avec d’autres animaux comme des poules, des lapins…

Contactez-moi pour toute autre demande.

COMMENT SE PASSE LA RELATION D'AIDE ?

Les liens entre le participant, l’animal, l’intervenant en médiation par l’animal et le/les référents du participant sont basés sur la relation triadique établit par Véronique Servais.

Le participant et le référent doivent être volontaires et les séances doivent s’inclure dans le projet du participant.
Le participant s’appuie sur sa relation sécuritaire avec le référent et l’animal sur l’intervenant. Au fil des séances le lien se crée ensuite entre le binôme participant/référent et l’animal/intervenant. Au départ on parle d’interactions, puis de relations et enfin d’attachement.

Quand on parle d’attachement, on fait référence aux travaux de John Bowlby en 1969. Celui-ci mit en évidence que pour se développer et être autonome, une personne (et plus particulièrement un enfant), a besoin d’une figure d’attachement stable, de confiance avec qui il se sent en sécurité.

Dans le cadre de la médiation par l’animal, l’animal joue ce rôle et devient tuteur d’attachement. De plus, pour proposer un cadre « sécurisé », l’intervenant proposera de ritualiser les séances avec les mêmes repères, intervenants, lieux et animaux pour les participants.

La médiation par l’animal repose sur les principes fondamentaux de la relation d’aide définit par Carl Rogers en 1957 : la présence, l’écoute, l’acceptation, le respect, l’empathie, l’authenticité et la congruence. Il s’agit d’encourager chez l’autre ses capacités à faire face à la vie avec ses propres ressources. Lorsqu’un être se sent écouté, compris et accepté, alors il peut accéder à ses ressources. Lors des séances, l’intervenant endosse cette posture et passe aussi par l’animal, qui joue ce rôle puisqu’il est un être vivant sensible, non jugeant et qui ne parle pas « avec des mots ».

En complément, le professionnel en médiation par l’animal peut également prendre appuie sur d’autres techniques comme l’approche Montessori, la communication non violente élaboré par Marshall B. Rosenberg, la technique de la validation de Naomi Feil

Avis clients

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc auctor a diam eget ullamcorper. Donec pretium fermentum odio, vel sollicitudin orci vehicula quis. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Morbi vel mi eget elit tristique tempor at sed nunc. Nam vel euismod ligula. Donec at imperdiet risus, eget vestibulum urna. Sed mollis vestibulum risus, et posuere ipsum tincidunt et.

Lorem

vous pourriez aussi être intéressé(e) par

pecrram

Ateliers pour les enfants de 4 à 12 ans afin d’apprendre le langage canin et d’éviter les risques de morsure.

cani-randonnée

Balade en cani-rando seul, en couple, en famille ou pour des enfants, jeunes, adultes ou personnes âgées en structure.

Contactez Source Animale

Pour contacter Source Animale pour toutes questions ou demandes, complétez le formulaire de contact ci-dessous.